Sélectionner une page

Le Trône de fer – le jeu de plateau – seconde édition

Le Trône de fer - jeu de plateau - seconde édition

Prenez le contrôle de l’une des grandes maisons du Trône de fer et définissez la stratégie la plus efficiente pour conquérir Westeros et vaincre vos ennemis. Mais attention, ici les alliances et la trahison sont monnaie courante. Découvrez la licence à succès son un aspect jeu de stratégie expert qui vous demandera de mettre en oeuvre tous vos talents de tacticien et de diplomate.

240 à 300 minutes

3 à 6 joueurs

Conquête – Programmation

Présentation du Trône de Fer le jeu

Créé par Christian T. Petersen en 2003 et édité par Fantasy Flight Games, le Trône de fer le jeu de plateau sort quelques mois avant la série télé à succès. Il propose un jeu de conquête d’une profondeur stratégique hors norme avec de nombreuses mécaniques de jeu autour de la saga de George R. R. Martin. Orienté jeu expert avec des parties d’environ 5h, apprêtez-vous à découvrir un bijou de jeu de stratégie.

Concept du jeu

Nous vous en parlions comme l’une des meilleures alternatives au jeu Risk. Le Trône de Fer seconde édition propose un jeu de stratégie et de conquête hors normes. Facile à comprendre mais très difficile à maitriser, vous entrez dans les terres de Westeros avec tout ce que cela comprend. Stratégie, conflits, alliances et trahison.

La mise en place

Le jeu Trône de fer est un « gros » jeu. A ce titre la mise en place vous prendra quelques minutes à prévoir en amont. Le plateau de jeu vous propose la carte complète de Westeros avec une installation spécifique en fonction des familles que vous jouez. Chacune ayant son propre bastion (inhérent à la série) et ses troupes à placer précisément. Le jeu étant bien conçu, vous aurez une aide par bastion pour faciliter le travail. Ensuite, vous devrez récupérer vos jetons et vos cartes combats.

Certaines zones spécifiques (dont nous allons parler après), comme le Trône de fer ou encore la zone de progression) sont à préparer en amont. Bref, un petit travail de préparation à prévoir avant de pouvoir profiter pleinement.

Plateau jeu du Trône de Fer

La programmation de votre tour

Le Trône de fer fonctionne sur un système de programmation de votre tour. Une partie dure 10 tours durant lesquels vous allez devoir anticiper aussi bien vos actions que celles de vos adversaires. Pour cela, en début de tour et sur chacun des territoires que vous contrôlez, vous allez devoir placer un jeton face caché permettant assigner vos ordres à vos unités. Vous pouvez ainsi assigner :

  • L’ordre de raid: Les raids sont des actions d’agressions des territoires ennemis. Ils sont résolus en premier durant la phase d’action et permettent de détruire les ordres de raid, de consolidation de pouvoir ou de soutien des territoires adjacents.

  • L’ordre de marche: Il représente le mouvement de vos troupes sur Westeros mais aussi les assauts que vous allez lancer sur les territoires occupés par vos adversaires.

  • L’ordre de défense: Vous pouvez décider de consolider une place forte stratégique pour votre armée et sur le point de se faire attaque. L’ordre de défense octroi un bonus pour les phases d’attaque (on en reparle plus bas).

  • L’ordre de soutien: Il s’agit de l’ordre autour duquel la négociation tourne dans le jeu Le Trône de Fer. Le soutien est l’appui logistique et guerrier pour un territoire adjacent qui rentre en guerre. Territoire allié ou ennemi ! Vous pouvez donc aider (ou faire croire que vous allez aider) les autres maisons qui se lancent dans la bataille.

  • L’ordre de consolidation de pouvoir: C’est la récolte des ressources dans votre royaume qui va vous permettre de générer l’argent dont vous avez besoin pour soutenir votre campagne.

Là où toute la stratégie du jeu Trône de Fer atteint son paroxysme, c’est que non seulement vous allez devoir programmer vos actions, mais celles-ci se résolvent dans un ordre bien précis. D’abord tous les ordres raids, puis dans l’ordre du tour, chaque joueur résout l’un de ces ordres de marche jusqu’à que tous soient résolu. Enfin les ordres de consolidation. Dans les zones où la guerre fait rage, vous devrez parfois faire très attention à l’ordre dans lequel vous souhaitez engager vos unités.

Le jeu des Trônes

A partir du deuxième tour, vient se greffer une mécanique d’enchère afin de définir votre ordre de priorité sur les trois pistes d’influences. Elles vous donneront des avantages non négligeables lors de votre campagne pour la conquête de Westeros.

Piste d'influence Trône de fer
  • La piste du Trône de fer: La piste d’influence du Trône de fer détermine l’ordre dans lequel va se jouer le tour. Le joueur étant le plus en amont jouera le 1er puis on suivra l’ordre d’influence pour déterminer les joueurs suivants. Celui qui sera le plus influent recevra aussi le pion du Trône de fer, ce qui lui donne le privilège de partager les joueurs à égalité (hors égalité lors des combats).

  • La piste du fief: La piste d’influence du fief détermine qui remportera les batailles en cas d’égalité. Elle donne l’avantage au joueur le plus proche de la position 1. En plus, celui qui aura la meilleure position reçoit la lame d’acier Valyrien pour le tour. Elle peut être utilisé une fois par tour pour conférer un bonus de +1 lors des combats.

  • La piste de la Cour du Roi: Dernière piste d’influence, elle détermine le nombre de pion d’ordres spéciaux (ordre classique avec des bonus) qu’une maison va pouvoir utiliser lors de la programmation. La maison qui reçoit le Corbeau Messager pourra échanger l’un de ses ordres contre un ordre non utilisé qu’il possède à n’importe quel moment du tour. Il pourra aussi regarder la carte du dessus du paquet Sauvageon (nous allons voir ça un peu plus bas, patience !).

Le système de combat, pas de part au hasard !

Le système de combat du jeu du Trône de fer est assez classique. Les créateurs ont fait le choix de ne pas faire appel aux dés pour supprimer l’aspect hasard des combats. Lorsqu’une bataille est engagée par un déplacement de troupe, vous allez devoir compter la puissance de chaque armée. La maison qui a le plus gros score remporte le combat. La force militaire se compte à partir de :

  • Des unités engagées : une unité fantassin et un bateau vaut 1 point, une unité chevalier 2 points et une unité engin de siège, 4 points mais seulement contre les châteaux, sinon 0.

  • Des soutions potentiels des forces adjacentes que se soit de votre maison ou des autres maisons. On rajoute alors la puissance de l’armée en question (le territoire doit être adjacent).

  • Des cartes maison que vous avez la possibilité de jouer pour rajouter à votre puissance de combat. Chaque combattant choisi une carte dans son paquet et la joue face cachée. Elles se résolvent en même temps. Les cartes possèdent une puissance mais aussi des effets qui peuvent s’ajouter. Elles peuvent aussi permettre de tuer les unités adversaires ou au contraire protéger vos armées.

  • Des pions de défenses.

  • L’utilisation de l’épée Valyrienne si l’un des joueurs la détient.

Une fois que chaque armée a comptabilisées sa force, celle qui a la plus grande remporte le combat. En cas d’égalité, c’est l’ordre sur la piste d’influence du fief qui fera foi. Si une unité perd le combat, elle sera alors en déroute et a la possibilité de se retrancher sur un territoire connexe de votre armée. Mais en cas d’attaque, elle ne pourra plus se défendre.

Cartes combat Trône de Fer

Recrutement et ravitaillement de votre armée

Si vous commencez la partie avec une armée prédéfinie, vous aurez la possibilité de recruter des renforts complémentaires. Soit par des pions spécifiques, soit à l’aide de cartes en début de tour. Ceux-ci viendront grossir vos rangs et vous permettront de lancer des assauts de plus en plus nombreux et complexes.

Pour autant, vous ne pourrez pas faire grossir votre armée comme vous le souhaitez. Vous serez limité par vos possibilités en ravitaillement. Il se matérialise par les territoires que vous maitrisez avec un baril. En fonction du nombre de barils que vous possédez, vous pourrez avoir de plus en plus de troupes. Mais sans jamais dépasser votre maximum sous peine d’avoir des déserteurs parmi vous.

L’attaque des Sauvageons, une mécanique complémentaire

Bien entendu, les sauvageons n’ont pas été oubliés. Il s’agit d’une mécanique de jeu à part entière. Le jeu propose une piste sauvageons intégrant leur niveau de puissance et à tout moment, vous pouvez être attaqué sur tout Westeros. Vous serez alors amenée à participer collectivement à l’effort de guerre via un système d’enchère, pour tenter de ne pas subir leur assaut de plein fouet. Si vous parvenez à contenir leur attaque en payant plus que leur puissance, alors vous les empêchez de venir et pouvez même obtenir quelques bonus. Dans le cas contraire, vous allez devoir endurer les conséquences de cette attaque.

Les extensions de Trône de Fer – Seconde édition

Cette seconde édition du jeu de plateau du Trône de Fer intègre par défaut les excellentes extensions de l’édition de base que sont La Bataille des Rois et Une Tempête de Lames. Vous aurez en revanche la possibilité de compléter l’univers grâce à Mère des Dragons

Mère des Dragons

Extension Mère des Dragons - Trône de Fer

Mère des Dragons est une extension complète dans la ligné de cette seconde édition du jeu du Trône de Fer. Elle propose de très nombreuses évolutions qui influenceront votre connaissance du jeu de base. En premier lieu, l’extension vous propose de jouer la prestigieuse maison Targaryen. Son style de jeu est spécifique puisqu’il propose un objectif particulier. Vous devrez récupérer des jetons prestiges pour pouvoir remporter la victoire. Les Targaryen dispose d’un plateau de je complémentaire pour intégrer leur camp de base sur Essos. Vous serez donc obligé de naviguer pour conquérir Westeros. Entre autres, les Targaryen sont les seuls à posséder trois dragons en début de partie, qui vont évoluer en puissance au fur et à mesure des tours de jeu.

Mère des Dragons vous permet aussi de jouer la maison Arryn directement sur Westeros. Ce qui vient encore rajouter à la tension présente sur le plateau de jeu de base. Comme dans la licence, les Arryn joue principalement sur la défensive avec des cartes qui vont dans ce sens.

Mais ce qui fait l’intérêt majeur de Mère des Dragons à notre sens, c’est le système de vassal. L’extension intègre la possibilité de jouer les 8 maisons dès trois joueurs avec des maisons qui seront des vassaux des autres. Un moyen de rendre le jeu intéressant et complet même si vous êtes moins nombreux à jouer.

On pourrait croire que l’extension s’arrete là mais non. Mère des Dragons propose en plus de tout ça des modifications sur la carte de Westeros pour équilibrer le jeu et l’arrivé de la banque de fer. Celle-ci propose des cartes vous donnant des bonus puissants mais que vous devrez payer à prix d’or et surtout rembourser tout au long de la partie.

Bref, Mère des Dragons est une extension comme on aimerait en voir plus souvent dans nos jeux de société. Si celle-ci peut paraitre couteuse, elle propose une vraie évolution du jeu de plateau le Trône de Fer.

Règles du Trône de fer

 

Téléchargez gratuitement les règles du jeu Le Trône de Fer en cliquant simplement sur ce lien.

 

Notre avis sur le Trône de Fer seconde édition

Vous l’aurez compris, Le Trône de Fer seconde édition est une pure réussite et il fait partie de nos coups de cœur des jeux de stratégie. Si un jeu de plateau sur la licence Trône de Fer peut faire peur à priori, ici, le jeu dispose d’un vrai travail de profondeur et vous donnera les sensations attendues. Les mécaniques sont simples à appréhender mais extrêmement nombreuses et profondes comme vous avez pu le voir sur ce test. Pour autant, attention. Si le jeu est clairement l’un de nos coups de cœur, il faut savoir où vous mettez les pieds. Il s’agit d’un jeu expert, très stratégique, qui demande et de la préparation, et un temps de jeu important (environ 5h pour une partie). Bref, le modèle même fait qu’il ne plaira pas à tout le monde.

Après tant d’éloge, un élément nous as tout de même surpris (et un peu déçu il faut l’avouer !). Bien que le jeu soit complet et qu’il propose de nombreuses références à la licence, il n’y a aucune mécanique ou système de jeu autour des Marcheurs Blancs. Rien du tout. Ils ne sont même pas mentionnés. Étrange pour l’un des éléments les plus marquants du livre.

L’univers du jeu

⭐⭐⭐⭐⭐

Westeros et le Trône de fer sont représentés à merveille. Vous retrouverez tous les éléments qui font le succès de la saga. Les maisons, les territoires mais aussi tout ce qui constitue l’univers du jeu et de la licence.

i

Complexité et règles

⭐⭐⭐⭐⭐

Pour un jeu expert, Le Trône de Fer seconde édition propose un très bon équilibrage entre des règles poussées mais pour autant accessibles et compréhensibles. Si la première partie peut-être parfois difficile, vous vous y retrouverez assez rapidement.

Les mécanismes de jeu

⭐⭐⭐⭐⭐

Complet mais pas complexe, les mécanismes sont nombreux et vous pousseront dans vos retranchements. Vous serez obligé de bien définir votre stratégie et de garder en tête celles des autres. Tout ce qu’on aime sur ce type de jeu.

w

Interactivité

⭐⭐⭐⭐

Si ce n’est pas le fort des jeux de conquête, le système d’alliance et les pistes d’influences vont créer des mécaniques d’interactivité entre les joueurs. Si vous contrôlez votre maison, vous jouerez clairement avec les autres.

Rejouabilité

⭐⭐⭐⭐⭐

8 Maisons à jouer, des territoires vraiment différenciants et une extension très complète qui propose des améliorations importantes, vous pouvez jouer un certain temps avant d’avoir fait le tour du Trône de Fer.

Ce jeu est pour vous

 

  • Vous recherchez un jeu de stratégie poussé
  • Vous souhaitez un jeu expert
  • Vous avez du temps pour vos parties

Ce jeu n'est pas pour vous

 
  • Vous recherchez un jeu simple
  • Vous préférez les jeux courts
  • Vous n’aimez pas le bluff et les coups en douce

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *