Sélectionner une page

Comparatif des meilleurs jeux de cartes à collectionner en ligne

Comparatif des meilleurs jeux de cartes à collectionner en ligne

Les jeux de cartes à collectionner ont cette particularité d’avoir un univers papier et en ligne totalement différent. En tant que spécialiste, nous nous devions de vous présenter les meilleurs titres onlines que propose le genre. Voici donc un zoom sur le comparatif de Magic Arena vs Legends of Runeterra vs Hearsthone. Mais promis, on vous parle des autres JCC en ligne en fin d’article.

Avant de vous lancer dans une lecture frénétique de notre test et de pester à chaque ligne parce que vous n’êtes pas d’accord, il est nécessaire de prendre en compte certains points. Pour vous offrir un contenu pertinent certains points seront factuels et présenterons donc les styles des jeux. Pour autant, d’autres éléments sont plus de l’ordre de l’avis personnel. N’hésitez donc pas à donner le vôtre en commentaires pour venir alimenter le débat.

Le comparatif Magic Arena vs Legends of Runeterra vs Hearsthone

Ça y est, nous y sommes. Voici donc notre comparatif complet de l’univers de ses jeux. Vous retrouverez aussi les petits plus de chacun de ces jeux en fin d’articles afin de pouvoir mieux les comprendre.

La prise en main et l’accessibilité au jeu

Avant de nous lancer directement dans ce qui fait la différence entre ces jeux, parlont de la prise en main et de l’accessibilité. Car s’ils sont tous très bien conçus, ils ne sont pourtant pas logés à la même enseigne.

Magic Arena Legends of Runeterra Hearsthone
Version mobile Non Oui Oui
Niveau de difficulté Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Prise en main du jet Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Tutoriel de départ Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Compréhension des règles Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Compréhension des factions Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Compréhension des mots-clés Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Compréhension des cartes Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile

* plus les étoiles sont nombreuses et plus la difficulté est importante

Vous l’aurez compris, ces trois jeux de cartes à collectionner ne demande pas de grosse configuration pour tourner. Vous pourrez donc les télécharger facilement. Quant aux versions mobiles, si elles téléchargent de nombreuses mises à jour, elles ne demandent pas non plus énormément de place. Magic Arena est le seul à ne pas proposer le jeu sur Smartphone et tablette, dû au fait d’une certaine complexité au niveau de l’expérience utilisateur. Le jeu étant le seul à ne pas limiter le nombre de permanent sur le terrain. Pour autant une version mobile est en cours et devrait arriver rapidement maintenant.

Point de vu prise en main du jeu, Hearsthone se détache de sa concurrence. Le design d’interface est clair et simplifié à son maximum pour qu’il n’y ait pas la moindre possibilité de se perdre. C’est d’ailleurs la principale force du jeu. Les règles et les cartes se comprennent facilement et ne demande pas de traduction ni de réflexion, tout est très explicite. Legends of Runeterra tire aussi son épingle du jeu avec un système de tutoriel extrêmement complet qui vous fera prendre en main toutes les capacités dès le lancement. La seule petite complexité réside dans le fait d’appréhender les régions et leurs univers si vous n’êtes pas familiarisé avec la licence. Bien entendu, Magic Arena, avec le background des 30 ans de jeu papier reste un jeu complexe à appréhender, surtout pour les débutants.

Deck building et crafting, lancez-vous dans l’arène

Maintenant que vous avez nos trois JCC en ligne en main, il est temps de créer vos premiers decks. Là aussi, les différences sont assez importantes en fonction des jeux. Entre simplicité de construction et modèle économique parfois bloquant vous ne pourrez pas tester tous les decks méta du moment.

Magic Arena Legends of Runeterra Hearsthone
Niveau de rareté des cartes 4 4 4
Nombre de deck méta free-to-play réalisable Environ 1 par méta (3 mois) Environ 3 par an Environ 1 par an (sauf deck rempli de légendaire)
Niveau de générosité du free-to-play Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile
Possibilité de recycler vos cartes Non Oui Oui
Avis sur le modèle free-to-play Le modèle Free to Play est généreux et vous permet à lui seule de construire des decks et de jouer compétitif. Plutôt généreux avec de nombreuses récompenses à gagner par région, le 1er deck pour jouer compétitif reste assez complexe à créer
Le wall to pay est omni-présent. Aucune chance d’être compétitif en gratuit. Certains deck seront inaccessible sans payer.

Point de vue générosité de l’offre free-to-play pour pouvoir crafter vos cartes et jouer des decks performants différents, Magic Arena et Legends of Runeterra sont très agressif. En revanche, Hearsthone n’est clairement pas dans cette logique avec des coûts de carte monstrueux en gratuit et une évolution de vos ressources très lente. Pour exemple, désenchanter une carte légendaire de votre collection vous rapportera 400 cristaux sur Hearsthone quand elle vous coutera 1600 cristaux à crafter… ça fait très mal !

Il s’agit là d’un positionnement et s’est important de le savoir mais pour autant pas nécessairement rédhibitoire. Dépenser ou non est une question de choix mais peu vous orienter vers un jeu ou un autre.

La construction des decks est quant à elle aussi très différentes en fonction des jeux et, si la logique reste la même, vous devrez adapter votre deckbuilding.

Magic Arena Legends of Runeterra Hearsthone
Nombre de cartes d’un deck Mini 60 40 30
Nombre de faction 5 couleurs + 1 neutre 8 régions 9 Héros
Possibilité inter-faction Illimité 2 régions maxi 1 héros + cartes communes à tous
Limitation de cartes 4 exemplaires d’une carte 3 exemplaires d’une carte 2 exemplaires d’une carte
Limitation cartes spéciales Aucune mais une seule carte légendaire du même nom sur le plateau en même temps 6 champions maxi dans un deck Aucune

Les decks de Magic Arena sont les plus gourmands en volume de cartes. Un deck est composé de 60 cartes minimums et va à 75 si vous jouer en B03 (meilleur des 3 parties) avec votre réserve. Vous pourrez jouer toutes les cartes des 5 couleurs, mais attention, plus vous êtes multi-couleur et plus il est difficile d’avoir les bonnes ressources pour jouer. Pour le reste, il n’y a aucune limitation dans votre construction autre que celle indiqué sur les cartes elles-mêmes. On pensera notamment à la mécanique « compagnon » qui vous oblige à construire vos decks selon les caractéristiques de vos compagnons.

Dans Legends of Runeterra, un deck est composé de 40 cartes avec la spécificité de pouvoir intégrer uniquement 2 régions. Cela limite un peu les decks qui partent dans tous les sens et stabilise la méta mais en même temps, limite aussi le fun. Chaque carte pourra être présente en 3 exemplaires maximum avec une limitation de 6 champions. En moyenne, un deck coute environ 30 000 cristaux tout compris.

Hearsthone, s’il est le plus gourmand en ressource, est aussi le jeu avec le moins de cartes dans un deck. Ceux-ci se limitant à 30 et deux versions uniquement d’une même carte. Vous pourrez choisir entre 9 héros qui auront leur propre pool de cartes auxquelles vous pourrez rajouter toutes celles qui sont neutre. Ce qui vous amènent à des styles de jeu assez prédéfini en fonction du héros. Le Guerrier est assez agressif tandis que la Mage vous octroie de nombreux sorts.

Les différents modes de jeu

Bien que dans l’ensemble, les modes différents modes de jeu se recoupe entre ses trois JCC en ligne, pour autant, il y a quelques différences. Voici un récap des différentes possibilités qui vous seront proposés si vous vous lancez dans l’aventure.

Hearsthone propose de nombreux styles de jeu différents qui sont venu au fur et à mesure du temps. Parmi les classiques, vous pourrez faire des parties classées et du draft. Mais là ou le jeu se distingue c’est par ces modes plus originaux :

  • Mode aventure: les aventures permettent au joueur de faire des parties très spécifique, suivant une petite histoire et permettant de rencontrer des boss. Vous récupérerez ainsi des cartes et autres bonus.
  • Bras de fer: Toutes les semaines, vous pourrez entrer dans la taverne pour une partie avec une règle unique qui change régulièrement. Souvent fun, certaines règles sont plébiscitées par les joueurs.
  • Champs de bataille: Des parties à 8 joueurs lors desquelles vous allez choisir un champion et recruter votre troupe au fur et à mesure. Un style de jeu différent qui apporte de la fraicheur
  • Duels: Vous allez pouvoir sélectionner votre héros, son pouvoir et un trésor spécial puis vous devrez créer votre deck au fur et à mesure de la partie.

Style de jeu Hearsthone

Plus jeune, Legends of Runeterra n’en est pas moins très généreux en contenu. Là aussi, outre, les traditionnelles parties en classé et du draft (par lot), l’équipe de Riot Games propose un mode complémentaire à savoir : Le Labo. Une expérience unique avec ses propres règles qui changent au fur et à mesure du temps.

Style de jeu Legends of Runeterra

Comme sur de nombreux critères, Magic Arena proposera l’offre la plus complète et la plus détaillé. Et comme sur de nombreux critères, cela ne plaira pas à tout le monde. Magic Arena n’a pas énormément de style de jeu (pour l’instant) mais va dans le détail. Juste lors de vos parties classés « classiques » vous pourrez décider de jouer en B01 (best of one), B03 (best of 3) ou encore en historique (incluant des cartes spécifiques d’anciennes extensions Magic The Gathering). Le draft n’est pas délaissé avec différents styles, des drafts classiques, en fonction des extensions, … Bref, on rentre vraiment dans le détail. Si le format Commander n’est toujours pas d’actualité, le Brawl lui (Deck de 60 cartes avec un exemplaire de chaque carte et un champion) est d’ores et déjà de la partie.

Style de jeu Magic Arena

Le système de ressource, des visions de jeu différentes

Il est temps pour nous de parler de gameplay et de rentrer dans le vif du sujet. Il le premier point qui change complètement les styles de jeu entre Magic Arena, Hearsthone et Legends of Runeterra, c’est leurs systèmes de ressources. Et à ce petit jeu-là, Magic Arena se différencie clairement de ces concurrents.

Car dans Arena, les ressources sont représentées par des terrains que vous allez intégrer directement dans votre deck. Vous devrez donc construire vos decks avec vos ressources. Point majeur puisque nous disions plus tôt qu’un deck Magic est constitué de 60 cartes, terrains inclut. Et soyons clair, c’est souvent les terrains qui vous demanderont le plus de jetons pour construire votre deck. Durant une partie, vous pouvez jouer un terrain par tour (sauf règles spécifiques). Votre main de départ sera de 7 cartes avec vos ressources. Ce qui vous demande là aussi de bien maitriser votre deck pour garder les mains pertinentes avec assez de terrains mais pas trop. De manière générale, cette façon de jouer et bien plus stratégique que pour les autres jeux mais engendre aussi la frustration des parties où vous perdrez uniquement à cause de vos terrains (pas assez en main, trop, pioche que des terrains). Bref, tous les joueurs de Magic connaissent ça.

Hearsthone et Legends of Runeterra propose un système similaire plus « dynamique » mais moins stratégique. Pour lancer vos sorts, vous utiliserez des cristaux. Vous disposez d’une réserve allant jusqu’à 10 cristaux et tous les tours, celle-ci évolue d’un cristal (tour 1, 1 cristal, tour 2, 2 cristaux,…). L’évolution d’une partie est donc plus linéaire et supprime la frustration. Vous ne jouer pas vos ressources (sauf cartes de ramp) et vous savez à l’avance où vous allez.

Legends of Runeterra a cette petite spécificité de proposer une réserve de 3 manas qui va se remplir au fur et à mesure des tours si vous n’avez pas utiliser vos cristaux. Elle sera utilisable uniquement pour envoyer des sorts (pas de créatures) et peu avoir un impact considérable si elle est bien maitrisée

Le système de combat, des différences flagrantes

Là où ces trois JCC en ligne se différent vraiment, c’est sur le système de combat. Chacun ayant vraiment des spécificités très particulière qui en font des jeux à part entière.

Hearsthone propose le système de combat le plus simple. Le joueur dont c’est le tour peut attaquer à tout moment et décide quelle créature attaque qui (autres créatures ou héros). Il n’y a donc pas de système de défense ou de contre des sorts (hormis les cartes « secrets » mais que vous jouez quand même durant votre tour) et donc pas de pile. Vous ne pouvez jouer que lorsque c’est votre tour. L’attaque peut avoir lieu à tout moment mais en une seule fois et outre capacité spéciale, vous ne pourrez attaquer qu’une fois par tour. A noter que vos créatures ont des points de vie et non une puissance à atteindre pour les vaincre. Vous pourrez donc entamer petit à petit la barre de vie de celles-ci. Simple et efficace. En revanche pour contrer le fait qu’il n’y a pas de défense vos héros ont 30 points de vie au lieu de 20 chez les concurrents.

Combats Hearsthone

Dernier venu de la catégorie, Legends of Runeterra a su s’inspirer des deux autres pour proposer un système de combat très agréable et dynamique. Vous pouvez jouer tous les tours vos créatures et sorts mais pour attaquer, vous aurez besoin d’un jeton d’attaque. Jeton que vous n’aurez par défaut qu’un tour sur deux. Vos attaques pourront être contré par une créature unique et là aussi, elles disposent de point de vie. Niveau sorts, ils peuvent être joué durant n’importe quel tour mais on une vitesse d’exécution différentes en fonction de leur type. Il y a donc un système de pile pour les sorts. Les créatures quant à elles ne peuvent pas être contré.

Autre élément spécifique du système de combat, Legends of Runeterra fonctionne par un système d’action. Chacun réalisant une action puis l’autre et ainsi de suite. Très stratégique car il faut bien réfléchir à quand mener votre assaut lorsque c’est votre tour. Par exemple, lorsque c’est votre tour, vous avez la possibilité d’attaquer tout de suite. Ne laissant à votre adversaire que la possibilité de défendre. En revanche, vous pouvez faire le choix de jouer une carte créature pour plus de puissance lors de votre attaque. Mais vous laissez alors à votre adversaire la possibilité de jouer à son tour une carte qui pourrait être plus puissante. Le système de combat de LOR étant du coup très stratégique.

Combats Legends of Runeterra

Pour ce qui est de Magic Arena, le titre est très spécifique. Là aussi, la stratégie est de mise et le système de combat bien plus abouti que pour les titres précédents. Par conséquent plus complexe à maitriser aussi. Dans Magic Arena, chaque tour est divisé en 5 phases de combat. Pour simplifier ici, vous aurez une première phase principale durant laquelle vous pouvez jouer vos sorts et créatures. Viendra ensuite la phase de combat où vous allez déclarer vos attaquants et où votre adversaire déclarera ses bloqueurs. Ici, les créatures n’ont pas de point de vie mais une défense qu’il faudra dépasser pour la tuer. Autre élément important, plusieurs créatures peuvent en bloquer une seule. Une fois la phase d’attaque finalisé, une seconde phase principale viendra conclure le tour.

Au niveau des sorts, Magic Arena est plus complet. Certains sorts comme les éphémères peuvent être joué durant le tour de l’adversaire, tandis que d’autre non. Il sera ainsi totalement possible de contrer tout type d’action lancer par votre adversaire si vous avez les bonnes cartes en main.

Combats Magic Arena

Évolution de la méta

Autre point très différenciant entre nos trois jeux de cartes à collectionner en ligne, il s’agit de l’évolution continue de la méta. Cela amène à d’autre logique, notamment de coût et de temps de jeu pour avoir accès au format compétitif. Et là aussi, 3 jeux et 3 visions des choses très différentes.

Au niveau de l’évolution de la méta du jeu, Hearsthone est le plus facile à suivre. Le jeu propose environ deux extensions à l’année (moyenne) avec un peu plus d’une centaine de cartes. Ce qui est assez pour bousculer la méta actuelle et en même temps ne pas perdre le fil du jeu. Cette logique en amène une autre, si vous souhaitez jouer competitif, vous n’êtes pas nécessairement obligé de passer longtemps sur le jeu. Avec 5h par semaine, vous aurez la possibilité d’avoir des classements plus que pertinent. Attention toutefois à garder en tête que le modèle d’Hearsthone vous demandera à coup sûr de passer à la caisse !

Extensions Hearsthone

Legends of Runeterra se voulait un jeu avec une méta assez stable à la base. C’est en tout cas ce qu’avait annoncé nos amis de Riot Games pour son lancement. A date, le rythme des extensions est tout de même assez soutenu (surement pour stabiliser le jeu encore jeune). Avec environ 3 extensions par an de plus de 100 cartes, il faut commencer à suivre un petit peu. Le compétitif ici vous demandera plus d’investissements temps. Si vous voulez passer un cap, comptez donc entre 7 et 10h de jeu par semaine.

Extensions Legends of Runeterra

Comme pour le reste, Magic Arena se positionne comme le jeu de notre comparatif qui demandera le plus de suivi. Avec la sortie minimum d’une extension tous les 3 mois d’environ 300 cartes (en standard mais aussi des sorties historique) il vous faudra suivre pour être à la page. Clairement, si vous laissé filer la méta durant 6 mois, vous serez perdu. Si vous voulez vous lancer dans le compétitif et atteindre le top 1500 Mythic, comptez minimum un temps de jeu de 15h par semaine.

Extensions Magic Arena

Conclusion de notre comparatif des meilleurs jeux de cartes à collectionner en ligne

Il y a encore bien des points qui pourraient séparer les trois JCC en ligne que nous vous présentons là. Mais il est difficile, voir impossible d’être totalement exhaustif.  Ce qu’il est important de retenir, c’est que si vous aimez ce style de jeu, que ce soit Hearsthone, Legends of Runeterra ou Magic Arena, vous trouverez là 3 propositions certes avec des spécificités, mais d’un très bon niveau. Les deux curseurs vous permettant de faire votre choix étant le niveau d’accessibilité et le niveau stratégique que vous souhaitez rencontrer.

Hearsthone en quelques points

&nbsp

  • Simplicité et accessibilité
  • Direction artistique exemplaire
  • Pas de contre
  • Pas de pile
  • Pas de défense directe
  • Aléatoire prend une grande part ce qui fait son succès Twitch avec des rebondissements fou
  • Très couteux pour le compétitif

Legends of Runeterra en quelques points

&nbsp

  • Un système de Champion avec évolution de niveau
  • Un système d’attaque avec jetons très stratégique
  • Différentes de vitesse des sorts
  • Système de pile pour les sorts uniquements
  • Direction artistique au top
  • Interface facile à gérer

Magic Arena en quelques points

&nbsp

  • Un jeu exigeant et précis
  • Des phases de tour à bien appréhender
  • Un système de ressource différent des autres jeux
  • Gameplay complet et très stratégique
  • Nécessite une connaissance parfaite de la méta pour jouer compétitif
  • Une méta qui bouge très vite
  • Un système free to play très généreux

Vos avis sur Hearsthone, Legends of Runeterra et Magic Arena

En créant cet article, nous avons tout de suite su que nous nous exposions a des remontrances de la part des joueurs sous forme de : « Mais comment osez-vous comparer cette « bip » avec tel jeu 🤣 ». Et nous l’assumons ! Nous savons pertinamment que vous ne serez pas tous d’accord avec ce qui est écrit. Alors, pour alimenter le débat autour des jeux de cartes à collectionner en ligne, et pourquoi pas parler de tous ces jeux dont nous avons pas parlé (Shadowverse, The Elder Scrolls legends, Pokémon online, YU-GI-OH! Duel links et tous les autres), nous vous proposons de laisser un commentaire. S’ils sont pertinents nous les laisserons tous apparent.