Sélectionner une page

Root

Root, c’est l’arbre qui cache la forêt. Un jeu de stratégie basé sur l’asymétrie des races qui vous propose de rentrer dans un univers mignon… Mais impitoyable ! Choisissez votre race et prenez le contrôle des sous-bois face à des adversaires déterminés à vous éradiquer.

60 minutes

2 à 6 joueurs

Conquête – Asymétrie

Concept du jeu

Root est un jeu de stratégie de conquête dont le but est d’amener votre faction à dominer la forêt. Mais voilà, toutes les races fonctionnent sur des systèmes de jeu totalement distincts. La condition de victoire principale est la même pour tous (hors cas spécifique), être la première faction à obtenir 30 points de victoire.

Un jeu basé sur l’asymétrie des peuples

Root est un jeu qui se base sur l’asymétrie des factions que vous pouvez jouer. Là où cela est intéressant c’est qu’il ne s’agit pas d’une asymétrie de départ mais bien de style de jeu complètement personnalisé par faction. Le principe est simple, vous pouvez en jouer quatre qui proposent des spécificités totalement différentes avec des forces et des faiblesses par rapport aux autres. Voici une petite présentation des peuples de Root :

  • La marquise de chat: Elle occupe la forêt et souhaite la transformer en une puissance militaire et industrielle. Pour pouvoir évoluer et gagner elle doit construire de nombreux bâtiments et garder une production de bois interconnectée très importante. Elle propose un jeu basé sur les combats et la conquête par domination du plateau.

  • Les dynasties de la Canopée: Véritable seigneur de la forêt, ils souhaitent redonner à leur peuple leur prestige d’antan. Pour cela, ils construisent de nombreux perchoirs à travers tout le plateau de jeu. Par défaut, ils maitrisent une clairière même s’ils sont à égalité avec leurs adversaires. Mais voilà, les dynasties de la Canopée sont régies par un système de décret promis par leur chef. Tous les tours, ils devront donc réaliser toutes les actions de leur décret sous peine de subir une crise forte en interne.

  • L’alliance de la forêt: Une faction qui n’est pas présente sur le plateau de jeu mais qui va petit à petit réunir les peuples de la forêt afin de mettre en place une rébellion contre l’oppresseur. Vous allez donc devoir acquérir la sympathie du peuple au fur et à mesure de la partie en œuvrant dans l’ombre.

  • Le vagabond : Vrai héros, le vagabond est un personnage seul qui va marquer des points en remplissant des quêtes à part. Tel un héros digne des jeux de rôles, il va aider ou au contraire gêner les autres factions et ainsi peser sur l’histoire globale du jeu.

Des tours de jeu sous forme de journée

Une fois le jeu en place, les tours de jeu sont personnalisés en fonction de votre faction. Pour autant, vous aurez systématiquement un tour de jeu en trois étapes comme une journée, l’aurore, le jour puis le crépuscule.

Chaque moment de la journée est l’occasion de réaliser une ou plusieurs actions et ainsi évoluer sur le plateau de jeu et marquer vos points de victoire.

Maitriser le plateau de jeu, une obligation stratégique

Le jeu se déroule dans la forêt. C’est ici que vous allez pouvoir faire évoluer votre peuple. Le plateau de base se compose de douze clairières reliées entre elles par des chemins. Ces clairières vous proposent plusieurs emplacements où vous allez pouvoir construire vos bâtiments. Mais attention, les emplacements ont des couleurs qui représentent des animaux. Pour pouvoir construire, il vous faudra faire appel aux bons animaux.

Autant dire que vous allez devoir maitriser le plateau de jeu (en fonction du peuple que vous représentez).

Les cartes, le moyen de réaliser des actions

Lors de la partie, vous allez piocher des cartes de jeu. Celles-ci sont une forme de monnaie qui vous permettront de réaliser vos actions. Vous pouvez demander aux animaux de vous rendre un service (ou de passer un accord avec vous) en contrepartie d’une ou plusieurs cartes dépensées. En plus de ces cartes, le jeu propose quatre cartes Domination, des objectifs qui modifient les conditions de victoire dans Root.

C’est mignon mais c’est quand même la guerre !

La forêt, les petits renards qui gambadent… Oui, mais n’oubliez pas le but du jeu. La domination totale de la forêt ! Du coup, il va falloir prendre les armes et combattre. Un joueur peut donc décider d’attaquer un emplacement dans un clairière afin de retirer les soldats et bâtiments de son adversaire. Les combats fonctionnent par un système de dés. Mais en fonction de la faction que vous contrôler, le combat ne sera pas toujours la meilleure option.

Les conditions de victoire

Pour gagner dans Root, vous avez deux possibilités. La première consiste à marquer les fameux 30 points de victoire. Chaque peuple marquant des PV en fonction de ses spécificités. La seconde est de jouer et d’accomplir une carte Domination. Il y en a quatre dans la pile de carte qui propose un défi spécifique que vous devrez réaliser pour mettre fin à la partie. Une petite touche complémentaire qui rajoute à l’aspect stratégique d’une partie.

Des scénarios en fonction du nombre de joueur

Si à quatre joueurs chacun prend le contrôle d’une faction, lorsque vous jouez à 3 ou même à 2, il est possible de mettre en place des scénarios. Les peuples étant très différents, certains d’entre eux peuvent être difficile à appréhender, surtout pour les débutants. A savoir que Root intègre une version solo du jeu grâce à un système qui s’appelle la Marquise mécanique. Un style de jeu ou la Marquise de chat propose un jeu automatisé. Si l’idée est bienvenue, le jeu perd en attractivité. Mais nous en reparlons en dessous.

Scénarios à deux joueurs

Si vous vous lancez dans une partie à deux joueurs, supprimez les cartes de domination. Pour plus d’équiter, les parties à deux joueurs pourront être joué en deux parties. Les joueurs notent leurs points à la fin de la première partie et échangent les factions. Voici la liste des quatre scénarios envisageables :

  • La Canopée contre la marquise (scénario recommandé): Parfait pour apprendre à jouer à deux, la Canopée devra s’étendre continuellement pour garder la marquise à distance.
  • L’alliance contre la Canopée où la marquise: Les parties a deux qui vous font jouer l’alliance seront particulièrement ardu. Elles sont intéressantes pour les joueurs qui souhaitent développer leur maitrise de l’alliance notamment lors de situation difficile. Les joueurs de l’alliance auront plus de chance de victoire contre la Canopée.
  • La Canopée contre le Vagabond: La Canopée devra bâtir un décret qui résistera aux attaques continuent du vagabond.

Scénarios à trois joueurs

Pour les parties à trois joueurs, vous pouvez réintégrer les cartes de domination dans le jeu. Ici, trois scénarios sont recommandés :

  • La marquise, la canopée contre l’alliance ou le vagabond: La partie tourne autour de la lutte entre la marquise et la canopée. Tout l’intérêt du troisième joueur est de créer le déséquilibre par l’alliance qu’il va mettre en place. Alliance qu’il devra maitriser s’il ne veut pas perdre la partie au final.
  • La canopée, l’alliance et le vagabond: L’alliance et le vagabond seront des alliés naturels dans ce type de partie. Mais les cartes dominations devront être surveillées avec prudence.

Un plateau de jeu hiver pour les joueurs expérimenté

Le verso du plateau de jeu propose une version hiver des sous-bois. Ce deuxième plateau offre de nouvelles possibilités mais complexifie le jeu. La configuration que vous choisirez peut aussi créer des difficultés supplémentaires en fonction des factions que vous allez jouer.

Les extensions de Root

Comme tous les jeux à succès, Root propose son lot d’extension pour compléter vos parties. La version Française de Root intègre déjà la première extension du jeu : Rivière. Vous n’aurez donc pas à vous la procurer en parallèle.

Root : Les peuples de la rivière

Les peuples de la rivière intègre deux nouvelles factions pour des parties encore plus stratégique.

  • Le Culte des Lézards propose un système de parias pour viser et convertir des unités en fonction des cartes jouer durant les tours précédents.
  • La compagnie de la rivière est quant à elle plus tournée sur le commerce. Elle propose des services aux autres joueurs et fixe ses prix et sa stratégie.

Underworld, la nouvelle extension de root

Annoncé depuis peu, la nouvelle extension de Root, Underworld arrivera en version française en 2020. Elle intégrera de nouvelles cartes permettant de creuser des tunnels et de contrôler les passeurs mais surtout, deux nouvelles factions viennent se rajouter au jeu de base pour encore complexifier l’aventure :

  • Le grand-duché, un mixte intéressant entre la marquise de chat et les dynasties de la canopée.
  • La conspiration des corbeaux, une faction qui base sont jeu sur des agents secrets.

Root : Clockwork le solo à l’honneur

Clockwork est une extension qui va développer le concept de la Marquise mécanique. L’idée est de pouvoir automatiser les parties avec toutes les factions grâce à des campagnes prédéfinies afin de toujours jouer à 4 joueurs et ainsi profiter au maximum de la présence de toutes les factions sur le terrain. Le jeu étant plus intéressant lorsqu’on le joue à 4, l’extension devrait apporter une dynamique au jeu de base.

Root Clockwork devrait sortir en septembre 2020.

Root, un jeu de rôle en septembre

En parallèle de Clockwork, un jeu de rôle sur table dans l’univers de Root devrait voir le jour. Prévu à la même date que l’extension du jeu, vous pouvez retrouver des informations sur le Kickstarter du jeu.

Règles de Root

 

Retrouvez les règles de Root en version PDF directement en suivant ce lien.

 

Notre avis sur Root

Root est une merveille de jeu de stratégie/conquête asymétrique. Contrairement à la plupart des jeux du genre vous aurez ici quatre factions qui proposent des styles de jeu totalement différent et pourtant tout aussi intéressant à jouer. L’univers est bien conçu et les mécaniques de jeu sont prenante. Si nous avons adoré Root, nous avons tout quelques réserves à émettre pour être juste. Tout d’abord, le jeu prend tout son ampleur à 4 joueurs, soit avec toutes les factions. A 3 ou 4, il perd un peu de sa valeur. Second bémol inhérent aux jeux de conquêtes, l’effet « kings making » est assez présent. C’est-à-dire que certains joueurs peuvent savoir avant la fin de la partie qu’ils vont perdre et ainsi décider de réaliser une action peu stratégique mais qui va faire basculer la partie. Outre cela, si vous êtes fan de jeu de stratégie, Root est à tester !

L’univers du jeu

⭐⭐⭐⭐⭐

Ils sont trop chou tous ces petits animaux dans la forêt… Enfin, ça c’était avant. Root propose un univers tellement bien conçu que vous comprenez comment les factions réagissent. C’est féérique et vraiment plaisant.

i

Complexité et règles

⭐⭐⭐⭐

Le jeu est un peu complexe à prendre en main et pour en appréhender tout l’intérêt, vous devrez jouer avec les différentes factions. Une partie à 4 joueurs expérimentés est un moment épique du jeu de stratégie.

Les mécanismes de jeu

⭐⭐⭐⭐⭐

L’asymétrie quasi-parfaite qui ne réside pas uniquement sur le placement des factions en début de partie mais bien sur des styles de jeu personnalisés. Personne n’aura le même tour. Un jeu comme Root est très dur à concevoir et encore plus à réussir.

w

Interactivité

⭐⭐⭐⭐⭐

La conquête passe par les alliances et traitrise. Le jeu propose donc de nombreux systèmes qui favorise l’échange entre les joueurs comme par exemple le Vagabond qui rendra des services aux différents joueurs pour gagner des points de victoire.

Rejouabilité

⭐⭐⭐⭐⭐

Quatre factions avec des styles de jeu différents. Plus quatre autres factions dans les extensions de Root. Quelque chose nous dit que si vous aimez le jeu, vous n’êtes pas prêt d’en avoir fait le tour.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *