Le Dilemme du Roi

 

Le dilemme du roi
Le roi fait son entrée dans la salle du conseiller suivie de près par les 12 plus grandes familles du royaume d’Anclisse. Tous assis à la même table, le roi annonce les difficultés qui touchent ses sujets et diverses affaires politiques. Vous êtes à la tête d’une des plus grandes familles seigneuriales au service de sa majesté le roi. Vous êtes dévoué à le servir, car c’est ainsi que l’honneur des chevaliers témoigne à son suzerain, mais vous ne pouvez faire taire ce devoir envers les vôtres. Vous avez pris cette place au conseiller pour honorer votre serment, maintenant à vous de faire les choix qui importent pour que le peuple et le royaume tout entier prospère sans pour autant abandonner votre famille. Vous allez devoir apprendre à jongler entre les besoins les plus urgents et la nécessité de se faire respecter parmi les 12 grandes familles.
Stratégie
Narratif
Legacy

Temps de jeu 60 à 90 minutes    Nombre de joueurs à partir de 14 ans      3 à 5 joueurs

L’avis des joueurs (laissez le votre)

4.4/5 - (19 votes)

Présentation du jeu le Dilemme du Roi

Dans le Dilemme du Roi, vous allez prendre le blason d’une des 12 plus grandes familles du royaume d’Anclisse. Le jeu est issu de la gamme Expert de chez Iello, il vous promet une aventure riche et complexe qui risque de vous donner pas mal de fil à retordre. Vous pouvez jouer de 3 à 5 joueurs à partir de 14. Les parties durent en moyenne 1 heure pour une campagne. Votre maison est une fierté pour vous tout autant que l’honneur de servir sa majesté. Dans ce jeu narratif, vous allez être transporté à l’époque féodale où les chevaliers manient les épées et les glorieuses destinées. Il s’agit d’un jeu legacy où vous allez faire évoluer la situation du royaume en temps réel ce qui va forcément impacter vos choix au fur et à mesure qu’on vous posera des dilemmes. La situation changera en fonction de vos décisions, mais vous devrez toujours faire face à la conséquence de vos arrêtés royaux. Vous ne pourrez pas revenir en arrière, tout vote approuvé sera déterminant pendant la partie. En compétition contre les seigneurs des autres grandes familles, vous allez devoir trouver un équilibre entre objectif personnel et objectifs pour le royaume.

Le Concept du jeu

Dans le dilemme du Roi, vous allez devoir faire preuve de stratégie pour arriver à remplir vos objectifs secrets et ceux qu’on attend naturellement de vous en tant que représentant seigneurial. Le jeu va s’articuler autour des parties d’enchères, où vous allez voter pour appliquer telle ou telle décision face à un dilemme. Vous allez être en compétition contre les autres joueurs qui incarnent d’autres grandes familles. Emporté par le côté narratif et immersif du jeu, plongez vous au cœur perdu dans les dilemmes de la cour. Faite place aux complots en formant des alliances politiques ou des fomenter des trahisons pour arriver à être la famille la plus prospère et la plus proche du Roi. En suivant les différentes campagnes, découvrez des secrets, endossez des responsabilités et mettez votre sens moral à l’épreuve. Vous êtes conseiller du roi que diable ! Soyez à la hauteur de votre rang et de votre maison.
Matériel le Dilemme du Roi

Comment s’organisent le Dilemme du Roi ?

 

Chaque joueur incarne le seigneur d’une des 12 grandes familles du royaume. Vous allez prendre un paravent qui vous correspond. Ce paravent vous indique l’histoire de votre famille ainsi que les objectifs à atteindre. Ils seront secrets pour les autres joueurs, vous devrez éviter de les dévoiler (en l’emportant avec vous, partout et tout le temps, jusqu’à votre douche s’il le faut pour le protéger).

Donnez à chaque joueur les trois cartes de vote. Puis en commençant par le joueur ayant le prestige le plus bas, vous choisirez vos objectifs secrets. Vous allez pouvoir regarder tour à tour, mais le dernier joueur aura forcément moins que le premier. Vous remplacez toutes les cartes non utilisées dans la boîte.

Le jeu s’organise autour d’un plateau central où vous allez retrouver énormément d’éléments et d’informations. Vous allez avoir un plateau central composé des marqueurs de stabilités du royaume. Ils ont fluctué pendant toute la partie, vous donnant un aperçu en temps réel de l’évolution du royaume. (vous allez avoir l’influence, la prospérité, la morale, le bien-être, la connaissance, etc..).

Sur le côté, vous aurez aussi la frise du temps qui marquera les aléas de la vie du souverain. Il faut éviter que le peuple se soulève tout en évitant aussi qu’une des familles devient trop puissante. Vous avez plusieurs emplacements sur le plateau pour mettre les cartes histoires, les chroniques et l’équilibre de la balance à employer lors des votes.

Dans la boîte de jeu, vous avez encore toutes les enveloppes dilemmes, les auto-collant que le jeu peut vous demander d’utiliser et de quoi mettre en pause la campagne si nécessaire. Garder la boite ainsi que le livret de règle à vos côtés. Le jeu est narratif, donc vous allez suivre une trame définie au départ puis guider par vos choix, si jamais vous avez un souci n’hésitez à vous référer aux règles.

Comment se déroule une partie du Dilemme du Roi ?

 

Avant de commencer une partie, donner le jeton meneur au joueur à celui qui a le plus de prestige. Il aura la lourde responsabilité de signer les traités à la fin de la partie de vote. En même temps, donner le jeton modérateur à la famille ayant le prestige le plus bas. Ce dernier sera responsable de trancher lors d’une égalité pendant le vote.

Placer aussi devant chaque joueur les cartes votes qui seront utiles à chaque dilemme. Les seigneurs auront le choix entre approuver une décision, la refuser ou encore passer leur tour en ne souhaitant pas influencer sur la question. Le vote aura tout de même lieu, même s’il y a qu’un seul joueur qui prend une décision et que les autres passent. Pour éviter ce genre de situation, n’hésitez pas à débattre entre vous.

Le jeu complet se joue en campagne, vous allez avoir plusieurs campagnes pour terminer l’intégralité de l’histoire (d’après Iello, vous en avez pour un peu plus de 20 heures de jeux dans l’univers d’Anclisse). Au total, ça vous fait plus de 18 parties (ou étapes) pour avoir le plus de points de victoire possible. Pour simplicité, à chaque début de partie, vous lancerez une campagne, celle-ci se joue en plusieurs tours qui sont à chaque fois découpées en 5 manches.

Le conseil commence

Le conseil du dilemme du roi
Vous allez commencer la partie par tirer la première carte du dessous du paquet. En faisant attention à cacher le verso, vous la lirez à voix haute pour que tous les joueurs en prennent connaissance. La personne qui lit n’a aucune importance, vous pouvez faire chacun votre tour ou désigner un liseur.

La lecture de cette carte donne le premier problème à étudier aux membres du conseil. Vous allez mettre sur la balance, de part et d’autre, les conséquences de chacun de vos choix. Vous pouvez en avoir plusieurs sur les deux parties. Ce placement permet à tous les joueurs de se rappeler pourquoi est-ce qui vote et ce qu’ils ont à y gagner.

Vous ne gagnerez pas forcément des ajouts, les jetons stabilités pourront monter sur la piste ou descendre en fonction de vos choix. Les issues sont irréfutables, vous ne pourrez jamais y revenir dessus. Prenez bien le temps lors de la phase vote de réfléchir à toutes les conséquences possibles (ou celle qui pourrait arriver sur du plus long terme).

La phase vote

 

C’est la mécanique la plus importante du jeu, c’est le moment où tout se joue pour vous et le royaume. Une fois le problème exposé, vous allez devoir débattre entre vous pour savoir quoi faire. Le débat est libre, vous pouvez aborder tous les sujets que vous voulez comme les conséquences qui pourraient arriver, les avantages que chaque partie pourra en tirer et surtout l’état du royaume en fonction de vos décisions.

Pendant la durée du vote, les joueurs peuvent échanger librement pour faire des négociations ou des arrangements. Tous les accords se font en échange d’un paiement en pièce (et non pas en pouvoir ou avec les jetons meneurs ou modérateurs). Vous pouvez tenter d’acheter le jeton meneur à celui qui le possède ou acheter le modérateur pour qu’il penche en votre faveur.

Il se peut aussi que vous fassiez des accords informels, sans procéder à un échange de pièces. C’est un risque à jouer de votre part parce que les joueurs ne sont pas maintenus pour respecter leurs paroles. Par contre, s’il y a un échange de pièces, le joueur doit respecter sa parole au risque de perdre du crédit auprès des autres familles (une mauvaise réputation est pire que tout à la cour du roi.).

Vous allez avoir le choix entre trois propositions lors du vote, soyez accepté la proposition en plaçant autant de jetons pouvoir que vous le souhaitez sur la carte Oui-da. Dans le même principe, vous pouvez placer votre jeton ou plus sur la carte Nenni pour réfuter la proposition. Vous êtes obligée de placer au moins un jeton sur une des trois cartes.

Vous avez aussi le choix de passer votre tour. Quand vous passez le vote, c’est soit pour acquérir du pouvoir soit pour devenir le modérateur. Pour acquérir du pouvoir, vous prenez une pièce de la réserve que vous placez sur votre carte passe. Vous devez atteindre la fin du vote pour vous partager équitablement (avec les autres joueurs qui ont passé) les jetons pouvoir placer au centre de la balance.

Vote le dilemme du roi
Si vous souhaitez devenir modérateur, vous n’allez pas poser gagner aucun jeton pouvoir. Prenez le jeton modérateur au joueur qui le possède (ça peut être vous.). Puis placer une pièce de la réserver sur votre carte. Dès que vous récupérez le jeton, vous pouvez appliquer son effet. Personne ne peut vous prendre le jeton modérateur pendant ce tour de vote.

Quand tous les joueurs prennent leur décision et que le tour revient au meneur. Vous totalisez les points sur chaque type de carte. Le côté ayant le plus de jeton pouvoir l’emporte, ce sera la décision définitive pour résoudre la carte dilemme.

En cas d’égalité, le Modérateur prend la décision finale pour désigner le camp qui remporte le vote. Si tous les joueurs ont choisi de passer, c’est au modérateur que la décision finale revient. Il choisit seul et prend le jeton meneur en récompense.

Le jeton meneur doit toujours être détenu par la famille ayant le plus de pouvoir ou de prestige, et surtout par une personne qui fait partie du camp vainqueur du vote. Si ce n’est pas le cas, la famille en déchéance remet l’emblème à celui qui a le plus de jeton pouvoir investir sur une carte oui/non. Si les joueurs sont à égalité, c’est le modérateur qui décide (mais sa loi est peut-être influencée par le gain de l’or.)

À la fin du vote, les joueurs ayant décidé de passer leur tour récupèrent la pièce sur leur carte et se partagent équitablement les jetons pouvoirs. Si vous ne pouvez pas atteindre l’égalité parfaite, les jetons restent à leur place.

Si vous faites partie du camp des perdants (ceux n’ayant pas remporté le vote) récupère leur jeton pouvoir qui remet dans leur réserve jusqu’au prochain vote. Au contraire, les gagnants placent les jetons de leur carte sur l’emplacement central de la balance. Procédé bien par étape, ces jetons-là seront à répartir lors d’un prochain vote quand de nouveaux joueurs passeront.

La résolution du dilemme

 

Une fois la décision du conseil prise, vous allez retourner la carte dilemme dans le sens correspondant à la victoire (si vous avez majoritairement dit oui ou non). Faites attention, car les conséquences seront irrévocables. Vous allez lire la description à voix haute pour continuer l’aventure. La carte rejoint la frise chronologique de votre aventure.

Vous appliquez directement les effets de la carte sur le plateau central. Vous faites augmenter ou diminuer tous les jetons stabilités. De cette façon, vous voyez en temps réel quelles sont les conséquences de vos décisions pour le royaume. Vous faites aussi évoluer la jauge de progression. Elle aura la même avancée en case et en direction que le jeton stabilité.

Certaines fois, vous serez amené à coller un autocollant sur une carte. Cette action scellera à jamais le chemin que vous avez parcouru. Vous ne pourrez pas revenir en arrière. Les autocollants vont impacter les bonus et les malus liés au jeton pouvoir. De plus, quand vous commencerez une nouvelle partie, vous aurez une nouvelle façon de distribuer les objectifs publics. Les autocollants n’ont pas d’effet immédiat.

Il se peut aussi que votre garde vous demande de lire une enveloppe. Faites attention entre les normales et les enveloppes spéciales. Elles vous donneront une carte histoire spéciale qui faudra lire et appliquer les effets. Vous la placerez ensuite dans la zone « Arc Narratif ». Les trois cartes restantes de l’enveloppe rejoindront votre pioche dilemme.

À ce moment vous aussi les cartes épilogue qui vont apporter des éléments supplémentaires à votre jeu comme le fait d’ajouter un bonus pour celui qui a fait le plus de signature. Vous aurez aussi des bouts d’histoire en plus pour vous immergez un peu plus dans cette aventure. Tant que vous n’enclenchez pas la fin de la partie, vous recommencez la manche encore et encore. (piégé à jamais dans le temps).

La fin de partie

 

La fin de partie s’enclenche de deux façons différentes : le roi abdique ou le roi meurt. Quand le marqueur de stabilités à atteindre une des deux extrémités de la piste, le roi abandonne sa couronne. Si le marqueur arrive au sommet, le roi abdique, car une des maisons est trop importante, si le marqueur descend au fin fond de la piste, le peuple se révolte et il prend la tangente pour se protéger.

La deuxième façon est que si le roi meurt, cet événement est déclenché par la dernière carte Dilemme placée sur la Frise du temps. La carte porte le symbole du crâne incarnant la mort. Vous devez réaliser les indications de la dernière carte avant de finir la partie.

Il se peut que la dernière carte ne déclenche pas la mort du roi, il faudra attendre de jouer une cinquième carte à cet emplacement que ça s’active (où tomber sur une carte avec le symbole crâne). À ce moment-là, rien n’empêche que le jeton de la piste avance et enclenche une abdication.

Quand la fin est officialisée, vous allez pouvoir débloquer les autocollants de la chronique que vous allez pouvoir appliquer ainsi que dévoiler les enveloppes pour les intégrer au jeu. Vous devrez lire les cartes histoires puis résoudre les événements déclenchés. Tout ce fait avant de passer à la résolution de la fin de partie où vous allez comptabiliser vos points.

Fin de partie le Dilemme du roi

Le décompte de la partie

 

C’est le moment où on reconnaît qui a le plus travailler pour sa famille, celui qui a fait d’avantage son travail de conseiller au détriment des siens et enfin le plus habile qui a réussi à trouver un équilibre dans ses décisions. Vous allez calculer votre score à partir de vos cartes objectifs secrets et de vos objectifs publics.

Avant même de commencer le décompte, vous donnez des points d’objectifs bonus au joueur ayant le plus de jetons pouvoirs dans sa réserve. Comme quoi parfois ça sert à être économe. Vous aurez d’autre manière d’avoir des points de bonus pendant la phase de décompte.

Les objectifs secret vont être conditionné selon :

  • La position des objectifs ressources : sur la carte, vous devrez faire atteindre les jetons à certaines zones spécifiques. Vous devez tout faire pour pouvoir terminer sur la configuration idéale quitte à faire des alliances ou des négociations.
  • Vous avez aussi un positionnement au niveau de la richesse. Plus vous allez avoir d’argent plus vous allez avoir des points de bonus

Au contraire, les objectifs publics vont être associés à une ressource spécifique (le moral, l’influence, la connaissance ou encore le bien-être, etc.). Vous allez gagner des points en fonction du positionnement de votre ressource. Si elle est dans le positif, vous pouvez gagner jusqu’à point alors que si elle est négative, vous risquez de perdre jusqu’à -3 points.

Dans cette partie, vous êtes en compétition avec les autres joueurs, si vous êtes à égalité au niveau des ressources : vous devez partager les points. Vous allez aussi avoir des points supplémentaires en fonction de votre majorité de points de pouvoir.

Une fois les scores de chacun connus et reporter sur la chronique du royaume vous allez pouvoir vérifier l’alignement de votre maison avec ses hauts faits. Vous témoignez aussi de la vie du suzerain ainsi que la manière dont ce dernier à finir ses jours sur le trône. Vous récupérez des points pour la partie suivante.

La partie que vous venez de terminer sera rangée dans l’espace sauvegarde de la boîte. Vous pourrez reprendre votre histoire à tout moment exactement là où vous l’avez laissé. Si jamais vous vous retrouvez à court de joueur (un absent), vous pouvez faire venir en cours de route une nouvelle maison en jeu.

Quelques compléments de règles

 

Pour aller plus loin, le jeu propose aussi quelques compléments de règles à connaitre. Cela apporte encore plus de profondeur au jeu (comme s’il en avait besoin) :

 

  • Les effets de succession : Ils sont appliqués s’il ne s’agit pas de votre première partie. Après la mise en place classique du jeu, vous devez regarder l’état du royaume à la fin de la dernière partie. Vous allez devoir prendre tour à tour l’état du royaume et celui des maisons en jeu pour vérifier leur point de maison, leurs ressources et leurs points de prestiges. Les effets de succession, vous donnez assez de capacités spéciales liées aux cartes histoires. Vous devez résoudre ces cartes en appliquant leurs effets. Vous pouvez gagner du pouvoir ou des pièces en plus lors de cette étape.

 

  • Les lettres spéciales : Pour les lettres spéciales, vous n’avez pas à appliquer la mise en place précédemment décrite dans ce test. Vous aurez une autre manière d’aborder les cartes. La première tirée va vous donner aussi une histoire ainsi que les instructions à faire avec le reste des cartes. Ne vous fiez qu’à la première carte pour agir. Une fois la lettre spéciale déverrouillée, vous la replacez dans la boîte de jeu. Elle ne servira plus.

 

  • La fin de la campagne : Quand vous aurez utilisé les 6 autocollants secrets pendant toutes vos campagnes, vous allez pouvoir résoudre la carte dilemme ultime. Vous allez pouvoir ouvrir l’enveloppe 70 qui va vous donner l’accès à l’événement « Grand Final ». Après cet événement, vous allez pouvoir acclamer la plus grande maison. Vous pouvez la définir grâce aux points de prestiges et les points convoitises que vous possédez. Vous n’aurez assez d’éléments de comptage de point qu’à la tout fin pour vous laisser un peu plus de mystère pendant la partie.

Les extensions du Dilemme du Roi

Le Dilemme du Roi ne propose pas d’extension pour le moment. Mais quelque chose nous dit que la Reine a, elle aussi, son mot à dire !

Notre avis sur le Dilemme du Roi

Le Dilemme du Roi est un jeu expert avec tout ce que ça implique, un livret de règles bien fourni et plein de petits jetons à collectionner (collectionnez-les tous !). Le jeu met l’accent sur le fait de plonger les joueurs dans un environnement immersif. En prenant vos couleurs et votre blason, vous allez devoir siéger au conseiller du roi. Faites preuve de stratégie pour dissimuler vos objectifs en remplissant au mieux le travail que le roi vous à confier. Et en même temps, n’oubliez pas votre famille qui espère et attend de votre part une renommée plus grande encore que celle des autres familles. Dans ce jeu, vous allez devoir trouver un équilibre entre tirer un avantage pour vous ou faire de votre mieux pour le royaume. Vous ne pourrez pas tout faire, et surtout, vous devrez avancer dans l’histoire en vivant les conséquences de vos choix (bon ou mauvais). Partez dans cette aventure réservée à un public mature et adulte, qui va vous faire avoir de réels dilemmes de conscience.

5/5

+ points positifs

  • Un jeu immersif grâce à sa trame narrative qui nous plonge dans la sombre époque médiévale
  • Vous créer votre propre histoire en assume les conséquences de vos choix lors de la phrase dilemme.
  • Une implication dans l’univers incroyable digne des plus grandes chroniques médiévales avec un guide sur tout le royaume.
  • Une réelle conséquence dans les choix que vous faites pendant la partie, avec l’impossibilité de revenir en arrière.
  • L’univers du jeu
L’univers du jeu a été pensé avec minutie et précision par les auteurs. Grâce à la trame narrative, vous allez plonger en plein cœur de l’époque médiévale. Retrouvez les soucis des gens de cette époque, les besoins militaires et les trahisons féodales qui en font son charme. Le livret de règle s’accompagne avec plusieurs pages de descriptions du royaume et de l’époque. Savourez chacun minute de ce voyage dans le temps. Vous plongez dans une époque où les dilemmes ne sont pas rares.
  • Simplicité et règles
Il s’agit d’un jeu expert avec beaucoup de règles à comprendre pour le fonctionnement basique. Il est important d’avoir fait une première lecture des règles avant le début du jeu. Vous avez plusieurs règles qui viennent s’ajouter au fur et à mesure que vous avancez dans les campagnes, une partie peut se terminer très rapidement. Globalement, le jeu préféré vous invite à entrer dans l’univers pour apprendre son fonctionnement que vous noyez sous plein de règles, et ça, c’est appréciable !
  • Les mécanismes de jeu
La mécanique centrale est le vote avec la possibilité de renchérir sur les décisions face au dilemme. Les joueurs ont plusieurs possibilités pour gagner du pouvoir ou du prestige. Le système d’enchères est une mécanique simple qui laisse beaucoup de place à la stratégie des joueurs ainsi qu’une bonne part de hasard. Les dilemmes proposent des problèmes moraux ou de société que les joueurs vont aborder d’une façon différente. Le jeu réussi à cadrer la thématique de décision en empêchant les joueurs de faire marche arrière et en donnant de réelles conséquences à leurs choix sur le monde d’Anclisse.
  • L’interactivité
Que dire, que dire, entre les relations entre les joueurs qui vont être le moteur du jeu. Une grande partie de la partie, vous allez devoir débattre, négocier et créer des alliances pour pouvoir avancer vers vos objectifs. Au-delà de l’aspect humain, le jeu vous oblige à prendre des décisions irrévocables. Chaque choix va impacter la suite de votre partie, des autocollants et de nouvelles cartes ajoutées renforce les possibilités de la campagne.
  • Rejouabilité
Le jeu propose beaucoup de campagnes pour faire avancer l’aventure globale de l’univers du Dilemme du Roi. Vous avez plusieurs parties devant vous avant d’aboutir à la fin définitive de la campagne. Cette multiplication des campagnes (environ 18) vous permettra de jouer à chaque fois une nouvelle partie dans l’univers d’Anclisse. Mais pour de la rejouabilité pure, il sera compliqué de refaire un tout nouveau début de campagne avec les autocollants apposés sur certaines cartes. Le jeu fonctionne avec une mécanique très importante : celle de ne pas revenir en arrière. Mais vous avez plus de 18 campagnes à faire avant de réellement dire que vous avez fait le tour !
Le dilemme du roi

Acheter le Dilemme du roi

Stratégie
Narratif
Legacy

Le Palais de Midgard c’est un média mais également une boutique. Si le jeu vous tente, on vous propose de l’acheter sur notre boutique au meilleur prix et avec un service au top.

Recevez tous nos tests

Inscrivez-vous directement à notre newsletter et recevez tous nos tests du mois directement sur votre adresse email.

Les ressources pour le Dilemme du roi

Les vidéos

https://youtu.be/RDcmCdza60U

https://youtu.be/gb2Gdo1OXnU

Partagez votre avis sur Le Dilemme du Roi

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.