Sélectionner une page

Shards of Infinity

Shards of Infinity

L’Homme est à l’origine de son propre déclin lorsqu’il a créé le moteur d’infinité. Une technologie capable de déformer la réalité elle-même. Mais ses créateurs, corrompus et avides de pouvoirs en ont fait une machine de contrôle. Après un millénaire d’oppression, le monde s’est rebellé. Et aujourd’hui, quatre factions s’opposent et se combattent pour la survie. Dans Shards of Infinity, vous prendrez la tête de l’une afin d’entamer une guerre sans fin !

30 minutes

2 à 4 joueurs

Cartes – Deckbuilding

Présentation de Shards of Infinity

Shards of Infinity est un jeu de Gary Arant et Justin Gary illustré par la team d’Ascencion, à savoir A. Nakahara, R. Mendez et T. Nguyen. Avec ce jeu, vous entrez dans un univers de deckbuilding survitaminé, rapide et aux mécaniques innovantes pour des parties d’environ 30 minutes. Alors, prêt à découvrir ce nouvel univers ?

Le concept du jeu

Shards of Infinity est un jeu de deckbuilding dans la lignée des Héros Realms et Stars Realms. A la tête de l’une des quatre factions que propose le jeu, vous allez devoir composer votre deck et vous lancer dans un duel avec vos adversaires. Si le principe est bien connu, vous retrouverez ici quelques mécaniques de jeu très intéressantes qui raviront les fans du genre.

Des nations équilibrées

Dans les restes de l’ancien monde, quatre grandes factions, aux styles et aux aspirations bien différentes sont jouables. Vous trouverez :

  • Les Homedeuxdes hybrides biomécaniques qui se rassemblent pour leurs survies
  • Les Spectra, des êtres qui se sont abandonnés à une énergie noire qui les maintiens en vie
  • Les Maquis, proches de la nature, ils vivent dans la forêt et combattent pour lui redonner sa place dans le nouveau monde
  • L’Ordre, un contingent connecté aux hautes sphères numériques qui lutte pour préserver cette connaissance.

Soyons honnête, jusqu’ici, rien de nouveau sous le soleil. Vous retrouverez des archétypes qui font l’apanage des jeux de deckbuilding. Même si les noms varient un peu, vous ressentirez des nations classiques. En revanche, premier point majeur et qui est particulièrement important, c’est que les factions sont très bien équilibrées. Lorsque vous vous lancez dans une bataille toutes les nations peuvent l’emporter et aucune ne prend le pas sur les autres. Ce qui est assez appréciable puisqu’il s’agit de l’un des écueils majeurs du genre.

La mise en place de Shards of Infinity

C’est ici que nous allons commencer à vous parler des innovations que propose Shards of Infinity. Tout d’abord, chaque joueur dispose d’un héros qui aura ses propres capacités activables tous les tours. Vous allez piocher 5 cartes de votre deck et laisser les autres dans votre pioche. Et oui ! Votre deck n’est constitué que de 10 cartes. Car le jeu se concentre sur un système de rivière. Une pioche commune et des mercenaires, qui se situent au centre du plateau et que tous les joueurs pourront recruter lors de leur tour. Un moyen astucieux d’avoir des parties qui changent continuellement mais aussi de lancer des combos de fou.

Le système de combat, une spécificité stratégique

Mais là ou Shards of Infinity se démarque clairement des autres jeux de deckbuilding, c’est dans son système de combat. Lors de votre tour, toutes les cartes que vous allez jouer entre en jeu avec leur capacité à résoudre. Vous allez ainsi tenter de mettre en place un maximum de combinaisons pour créer un tour prolifique et avoir dans votre zone de jeu de quoi lancer un assaut puissant. Lors de votre attaque, vous allez comptabiliser tous les points de puissance que vous accumulez pour les partager (comme vous le souhaitez) entre vos adversaires. Ok mais elle est où la différence avec les autres jeux ???

Nous y arrivons ! Au moment de votre assaut, votre adversaire n’a pas de créature pour se défendre. Car toutes les cartes que vous jouez durant votre tour sont défaussées avant de passer au joueur suivant… Vous créez tous les tours les combos les plus puissant possibles pour infliger un maximum de dégâts.

Mais alors, impossible de se défendre ? Et bien si ! Double innovation. Car certaines cartes, en plus de leur capacité de base, ont un indice de défense. Le joueur qui se fait attaquer peut alors révéler cette carte et parer des dégâts de la valeur de son bouclier. Pour autant, la carte n’est pas défaussée. Ce qui veut dire qu’elle peut être réutilisé pour se défendre des autres joueurs durant le tour. Un système qui peut inciter à ne pas vous faire attaquer.

Des conditions de victoires doubles

Shards of Infinity ne s’arrête pas là dans les mécaniques innovantes. Car au-delà du système de combat, un autre élément vient bousculer le style de jeu. Il s’agit des conditions de victoire. Chaque héros représenté par un joueur aura 50 points de vie. Le but du jeu sera donc de vaincre ce héros en faisant tomber à 0 sa vie.

L’autre façon de remporter la partie consiste à faire augmenter la maîtrise de votre héros. Certaines cartes vous donneront la possibilité d’obtenir des bonus en fonction de votre seuil de maîtrise. Et lorsque vous arrivez à 30… Vous pourrez déclencher la puissance ultime de l’Éclat de l’Infini. Entendez par là que vous exploser littéralement l’adversaire avec une attaque ultime et de fait vous remportez la partie.

Des tours de jeu assez classique

Outre l’ensemble des mécaniques que nous vous avez présentées, Shards of Infinity propose un système de tour assez classique. Il faut néanmoins garder à l’esprit que vous pouvez jouer jusqu’à 4 joueurs ce qui change de la plupart des jeux du genre. Un tour de jeu se divise donc en trois phases :

  • La phase de jeu qui vous permet de jouer vos cartes afin de mettre en place des combos, activer des champions, recruter des alliés (pour les placer dans votre défausse ou dans votre zone de jeu), concentrer votre héros ou encore utiliser votre puissance pour détruire un champion adverse. Chaque action peut être réalisé dans l’ordre de votre choix. Il vous faudra donc être très attentif à maximiser vos actions pour un meilleur résultat.

  • La phase d’attaque durant laquelle vous allez assigner votre puissance restante contre vos différents adversaires. Vos adversaires pourront alors se défendre à l’aide de leurs cartes bouclier. Chaque joueur devra alors diminuer sa santé en fonction des dégâts subis.

La fin de tour verra alors la désertion des mercenaires engagés (qui retournent dans la pioche commune), vos alliés ainsi que les cartes de votre main retourneront dans votre défausse. Pour finalement piocher 5 cartes qui constitueront votre main pour le tour suivant.

Les types de cartes de Shards of Infinity

Afin d’être complet sur ce test, il ne nous reste plus qu’à vous présenter les différents types de cartes qui constituent le jeu. Dans Shards of Infinity, vous n’aurez pas une multitude de cartes différents. Les alliés et les mercenaires sont des guerriers qui viendront vous prêtez main forte durant la bataille. Les champions sont eux aussi des combattants puissants qui dispose en plus de capacité activable tous les tours et de points de vie. Ce sont les seules cartes à rester sur le terrain à la fin du tour.

Les extensions de Shards of Infinity

Shards of Infinity ne propose pas encore d’extension pour son portage Français. Il faut en revanche comprendre que le jeu existe déjà à l’étranger et bénéficie de trois extensions qui sont : Relics of the Future, Shadow of Salvation et Into the Horizon.

Shards of Infinity Relics of the Future

Shards of Infinity: Relics of the Future est la première extension pour Shards of Infinity. Elle intègre de puissantes cartes appelées reliques qui ne peuvent être exploitées par chacun des chefs des quatre factions que lorsque le joueur atteint 10 points de maîtrise. Lorsque cela se produit, le joueur gagne l’une de ses deux reliques. L’ensemble comprend également des cartes qui peuvent être utilisées par n’importe quel joueur, mais lorsqu’elles sont associées au chef de faction désigné par le joueur, la carte reçoit un effet supplémentaire !

De plus, cette extension comprend trois nouvelles façons de jouer au jeu. Un mode à trois joueurs appelé « Bloodbath » : les dégâts infligés vont aux deux adversaires plutôt qu’à un seul. Un mode attaque en équipe 2v2et un mode solitaire complet, connu sous le nom de « Nemesis », oppose les joueurs solos contre le jeu.

Shards of Infinity Shadow of Salvation

La dernière extension du jeu, Shards of Infinity Shadow of Salvation, ajoute 118 cartes, un nouveau compteur de cadran de héros, une nouvelle faction avec de nouveaux mécanismes et surtout un tout nouveau mode de campagne qui permet un jeu coopératif.

Shards of Infinity Into the Horizon

Deux nouvelles mécaniques de jeu sont présentés dans cette extension : les destins et l’Ingeminex. Les destins permettent aux joueurs de dépenser de la maîtrise pour obtenir un avantage pendant le jeu. Les Ingeminex sont une nouvelle source de tension qui cherche à nuire à tous les joueurs, mais peut être vaincue avec une utilisation du pouvoir au bon moment.

Cet ensemble conclut le scénario actuel raconté tout au long de l’aventure Shards of Infinity et ouvre la voie à un avenir sans précédent !

Shards of Infinity en ligne

Shards of Infinity propose déjà une version en ligne si vous souhaitez tester le jeu. Vous le retrouverez sous Steam, iOS et Android. Le jeu est plutôt bien conçu et vous donnera une bonne vision du gameplay. Vous aurez accès aux versions online directement depuis la page de Stoneblade.

Règles de Shards of Infinity

 

Retrouvez les règles de Shards of Infinity en version PDF directement en suivant ce lien.

 

Notre avis sur Shards of Infinity

Shards of Infinity est une vraie alternative dans la catégorie des jeux de deckbuilding. Proposant des mécaniques de jeu originale et bien pensé, il vous donnera matière à réflexion. Nous avons particulièrement apprécié l’équilibrage entre les nations qui permet de tous les jouer. Le jeu est très bien mais soyons honnête, sa jeunesse est un frein. Il faudra assez rapidement avoir accès aux extensions pour renouveler l’offre face à une concurrence qui sort de nouvelles cartes tous les trois mois.

L’univers du jeu

⭐⭐⭐

Assez peu poussé malheureusement. Si la direction artistique est vraiment belle et donne envie de s’y pencher, la profondeur de l’univers et quant à elle mise de côté. Dommage car les idées sont très bonnes et donne envie d’en avoir plus.

i

Complexité et règles

⭐⭐⭐⭐⭐

Vous comprendrez les règles du jeu en une partie. C’est très simple et bien expliqué. Comme bon nombre de jeu de deckbuilding certaines exceptions viennent poser débat mais rien bien méchant. Un jeu accessible pour résumer.

Les mécanismes de jeu

⭐⭐⭐⭐⭐

Il s’agit incontestablement de la force du jeu. Les mécaniques sont innovantes et proposent un style de jeu vraiment différents. C’est plaisant dans un style qui a pourtant du mal à se renouveler. Vous ne serez pas déçu si vous vous lancer.

w

Interactivité

⭐⭐⭐⭐

Il s’agit d’un pur jeu de deckbuilding. L’interactivité est la base du jeu puisque vous ne jouez que pour contrer vos adversaires. Pour autant, elle est à peine moins présente que dans les jeux concurrents puisque le jeu repose beaucoup sur les tours de chaque joueur.

Rejouabilité

⭐⭐⭐⭐

Avec les quatre nations et l’ensemble des cartes, vous en aurez pour des heures de jeu. Mais il faudra quand même pouvoir compter sur les extensions rapidement. Surtout pour les habituer qui sont souvent gourment en mises à jour.

Ce jeu est pour vous

 

  • Vous aimez les jeux de recrutement
  • Vous recherchez un jeu de deckbuilding innovant
  • Vous voulez de la réflexion

Ce jeu n'est pas pour vous

 

  • Les jeux de cartes ne sont pas votre tasse de thé
  • Vous voulez de la coopération
  • Vous préférez les jeux sans prise de tête
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez tous les mois nos tests des meilleurs jeux du moment. Pas de spam, pas de millions de mails ! C'est promis.