La Bête

 

La Bête
Il y a quelques mois, d’étranges disparitions de troupeaux et de personnes commençaient à arriver à la tombée de la nuit. Des légendes circulaient concernant des brigands qui auraient élu domicile près de la forêt. Seulement, les témoignages des survivants parlent non pas de brigands, mais d’une énorme bête au pelage sombre et aux dimensions disproportionnées. Les autorités ont cherché à protéger les gens de la province, malheureusement les attaques sont devenues de plus en plus importantes et toujours beaucoup plus étranges. La terreur s’installe profondément en Gévaudan. Toutes les traques et battues faites dans la forêt n’ont rien donné. La bête reste introuvable. Pour les superstitieux et les religieux, la créature est une manifestation de la présence du diable dans la région. Les rumeurs prirent tellement d’ampleur, que le roi de France Louis XIV en personne écrit une dépêche pour proposer une récompense aux meilleurs chasseurs du royaume. Vous venez de recevoir sa missive, prenez votre fusil et votre bible avant de partir en terre du Gévaudan !
Asymétrique
Programmation
Traque

Temps de jeu 45 à 60 minutes    Nombre de joueurs à partir de 10 ans      2 à 5 joueurs

L’avis des joueurs (laissez le votre)

4.8/5 - (5 votes)

Présentation du jeu La Bête

Dans la Bête, vous êtes un des nombreux chasseurs que le roi à missionner pour aller attraper la Bête du Gévaudan ou au contraire, la terrible créature qui fait tant parler d’elle. Votre mission est de partir dans la Lozère du XVIIIe siècle afin de mener l’enquête sur cette créature et son terrible propriétaire. Cette histoire est retracée par Charlec avec la participation de Ann & Seb, chargé de vous plonger dans les décors du passé. Le jeu est édité par Multivers. Une traque dure environ 60 minutes pour 2 à 5 enquêteurs. La bête est attirée par les enfants donc faites attention à ne pas jouer avec des personnes de moins de 12 ans (à moins que vous souhaitiez vous en servir comme appât). Plonger dans la traque qui a terrifié toute une région de France, en espérant réussir à capturer la créature avant qu’elle ne dévore trop d’innocents, mais faites attention à ne pas vous faire piéger par la bête.
Plateau La Bête

Le concept du jeu

La bête est un jeu de rôles asymétriques où vous endossez le rôle de la bête et celui d’un ou des enquêteurs. Vous allez plonger au début de l’été 1764 au moment où les attaques de la créature sur les terres du Gévaudan commencent. Vous aurez trois ans à partir de là pour empêcher la bête d’agir et surtout tenté de la démasquer elle et son sinistre propriétaire. Pendant ce temps, la créature doit réussir à faire au moins 25 victimes pour satisfaire sa faim insatiable. Chacun dans son camp, vous allez faire de votre mieux pour remporter la victoire à n’importe quel prix. La bête sème la terreur et le chaos sur son passage, pendant que les enquêteurs se démènent pour pouvoir l’arrêter en évitant de se mettre les gens et l’église à dos. Mener l’enquête et la traque d’une main de maître jusqu’à son dévouement heureux… ou funeste.

Comment commencer l’histoire de La Bête ?

 

La Bête est un jeu de rôle sur plateau où chaque joueur va incarner soit un des enquêteurs soit la Bête. Placez le plateau central au milieu des joueurs pour que chacun puisse y avoir accès facilement. Le plateau se compose de cases pour les saisons qui vont évoluer pendant la partie. Mélangez les cartes saisons que vous placez sur le côté du plateau sur leurs emplacements respectifs. Les joueurs récupèrent leurs plateaux ainsi que leurs jetons respectifs. Quel que soit le nombre de joueurs, les quatre enquêteurs devront être joués pendant la partie.

Préparez la situation de départ, la bête choisit parmi les cartes d’identité celle qu’elle souhaite incarner pendant la partie. Elle la pose face cachée sur le plateau à l’emplacement indiqué. Puis elle choisit son village de départs par lequel sa sinistre réputation va commencer puis place la carte face cachée sur le plateau. Les enquêteurs vont à leur tour placer leurs personnages sur le plateau, ils peuvent être regroupés ou éparpillés sur la carte.

Enfin, la mise en place faite, la bête révèle la carte village sur lequel elle commence l’attaque. Elle place sa figurine et vérifie si des enquêteurs sont avec elle. Si aucun enquêteur ne se trouve sur sa position, elle fait sa première victime en posant une goutte de sang sur le plateau à proximité du village. Si un enquêteur est présent, la bête ne fait rien. Le printemps est terminé, vous allez pouvoir commencer l’été sanglant de 1764.

Comment se déroule la traque de la Bête ?

 

Une partie se joue dans une succession de tours où vous allez alterner les saisons, puis les années pour aller de l’été 1964 au printemps 1967. Un tour de jeu se compose de 4 phases à jouer dans l’ordre. Une phase est effectuée soit par tous les joueurs (enquêteur et bête), soit réservée à un seul des deux camps. Une phase peut contenir plusieurs actions que vous devrez faire dans l’ordre indiqué.
Carte La bête

Phase 1 – Les saisons

Les enquêteurs dévoilent la première carte de la pioche événement de la saison en cours (normalement, pour un premier tour, vous allez dévoiler une carte de la saison été.). Vous appliquez directement les effets de la carte en la plaçant sur le plateau sur la case de sa saison. Une fois les effets appliqués, vous allez voir arriver les renforts.

Selon la saison en cours, les enquêteurs peuvent placer un détachement de dragon (des envoyés de sa Majesté) ou une milice paysanne sur le Village de leur choix. Un même village ne peut accueillir qu’un seul renfort et les hameaux ne sont pas assez grands pour bénéficier d’un renfort.

Placez un dragon du roi empêcher la Bête de faire une victime sur le village en question, alors que les villages protégés par une milice paysanne réduisent de 1 le nombre de victimes de la créature. Une fois les renforts placés, ils restent en jeu jusqu’à la fin de la partie. Si les enquêteurs oublient de placer un renfort, ce dernier vexé refuse de venir vous soutenir (vous ne pouvez pas le placer à posteriori).

Phase 2 – La Bête

 

La première action que la Bête effectue est d’effacer les traces qu’elle à laisser. Cette action se déclenche après deux tours de jeu (du coup dans un début de partie, vous n’enlevez rien avant d’arriver en hiver.). À chaque fois que vous placez une trace, vous devez attendre deux saisons pour pouvoir l’enlever. Si vous avez placé une trace en été et deux autres en automne, arriver en hiver, vous pourrez enlever un jeton, mais vous devrez attendre le printemps pour enlever les deux autres. Il ne peut jamais y avoir plus de 3 jetons Traces présent sur le plateau.

Vous récupérez la carte saison de l’année dernière, puis déplacez vous de 4 lieues maximum à travers la carte. La bête doit obligatoirement finir par se cacher dans un village, mais elle peut passer par un hameau. Vous êtes obligé de vous déplacer de 1 lieu au minimum. Posez la carte de votre destination sur le plateau face cachée (hors cas exceptionnel, la bête ne frappe jamais deux fois le même village.).

La présence d’enquêteurs, de dragon ou de paysans n’affecte en rien le déplacement de la bête. Elle peut traverser les territoires qu’il occupe, et même terminer sa course sur un Village occupé par un Enquêteurs ou un renfort. Une fois sa destination choisie, la bête va laisser de nouvelles traces. Vous placez le jeton traces à côté de sa carte village, en fonction de si vous la jouez face visible ou face cachée, vous bénéficier ou non des pouvoirs liés à votre identité.

Les pouvoirs de la bête sont facultatifs, le joueur peut décider de jouer face visible simplement pour bluffer et aiguiller les enquêteurs vers une fausse piste. Chaque jeton donne un pouvoir différent à la Bête qui permet de faire des victimes supplémentaires, de se déplacer plus loin ou encore de ne pas se soucier des personnes du Roi (Enquêteurs ou Dragons).

Phase 3 – Les Enquêteurs

 

Au tour des enquêteurs, ils peuvent se consulter sur les différentes actions à effectuer. Ils déplacent leurs figurines d’une à deux lieues (et même aller jusqu’à 3 lieux en fonction des chevauchées). Contrairement à la bête, les enquêteurs ne peuvent pas se déplacer. Ils peuvent aussi choisir de s’arrêter sur un hameau. Il peut y avoir plusieurs enquêteurs sur un hameau ou village et aussi sur un emplacement où se trouvent des renforts.

Les enquêteurs ont deux pouvoirs qui peuvent choisir d’utiliser ou non en fonction du déroulement de la partie. Si un enquêteur ne sait pas déplacer ou dans la limite de 2 lieux, il a assez de force pour protéger le village. La bête ne pourra pas faire la moindre victime en sa présence pendant ce tour. Mais si l’enquêteur a préféré faire une chevauchée, il est épuisé et ne pourra pas protéger le village. Dans ce cas-là, couchez votre silhouette pour montrer votre état de fatigue.

Dans les deux cas, les enquêteurs pourront mener l’enquête. Notez aussi que parmi les enquêteurs vous n’avez pas d’ordre de tour définie, vous déplacez vos personnages en fonction de l’urgence de la situation ou de votre plan d’action.

Cartes La Bête

Phase 4 – Terreur

 

La bête frappe en révèlent le village où elle s’est déplacée. Plus la bête se déplace, moins elle fait de victimes. Vous basez votre action sur un calcul 5 (victime possible) – Lieues Parcourues (nombre de déplacement que la bête a fait). La situation peut être modifiée en fonction de l’emplacement de la Bête (et de si y a d’autre personne présente avec elle). La bête place autant de goutte de sang que de victimes autour du village.

Une fois les victimes découvertes, les enquêteurs vont pouvoir mener l’enquête. Une enquête est ouverte si la bête est sur le même village qu’un enquêteur ou si ce dernier est dans le village précédemment attaqué. (il faut avoir une saison d’écart, si vous êtes en été, il faut que vous soyez sur le village attaqué au printemps.)

Une fois l’enquête ouverte, l’enquêteur capture le jeton si ça correspond à ses capacités (chaque personnage à ses propres capacités d’enquête). L’enquêteur ne peut pas capturer le jeton, il le laisse en place, il disparaîtra à la fin de la saison. S’il peut capturer le jeton, l’enquêteur demande à la bête s’il s’agit de sa véritable identité.

La bête ne peut pas mentir : si les enquêteurs découvrent sa véritable identité, la partie s’achève immédiatement et les enquêteurs gagnent en dévoilant la solution du mystère du Gévaudan. Si ce n’est pas le cas, l’enquête se poursuit par une nouvelle saison. Recommencer les étapes jusqu’à enclencher la fin de partie.

La fin de partie

 

La fin de la partie s’enclenche automatiquement si la Bête arrive à tuer sa 25e victime ou si les enquêteurs arrivent à capturer le jeton de la vraie identité de la Bête. La quête de la bête s’arrête à l’issue du douzième tour si aucune des deux conditions précédemment citées ne s’active. Comptez le nombre de victimes faites par la Bête et ajoutez le nombre de jetons identité découverte, si le nombre est égale à 25 la partie est nul et si le montant est inférieur, les enquêteurs remporte la partie même s’ils n’ont pas découvert la créature. La bête arrête ses agissements et la paix peut revenir au Gévaudan.

Une vairante pour les joueurs expérimentés

 

Il existe une variante pour ceux qui souhaitent avoir plus de challenge pendant la partie. Vous modifiez les cartes présentes dans les pioches de la saison. Deux saisons sont favorables aux enquêteurs (printemps et été) et deux autres à la bête (automne et hiver). Vous allez pouvoir choisir les cartes qui vous sont le plus avantageuses. La mise en place est modifiée, vous prenez une carte puis passez le paquet à la bête qui retire une carte puis reprenez le paquet pour reprendre une carte. Répéter l’opération jusqu’à avoir trois cartes en mains et faite ça pour toutes les saisons. Quand il s’agit des saisons favorables à la bête, vous inversez, la bête tire en premier. La partie se déroule comme présentée, à la différence que vous choisissez la carte saison au début d’une nouvelle tour.

Les extensions de La Bête

Le jeu ne propose pas d’extension pour le moment. On vous en dira plus en temps voulu.

Notre avis sur La Bête

La bête est un jeu asymétrique de rôle où vous allez mener une enquête pour tenter de trouver la fameuse bête de Gévaudan. Pendant que la bête va faire de son mieux pour échapper aux enquêteurs pour attaquer les villageois inconscients. Le jeu vous plonge dans une ambiance tendue où vous allez faire de votre mieux pour atteindre votre objectif avant votre adversaire. Les enquêteurs vont travailler en coopération pour se déplacer sur la carte pour bloquer la bête. Le jeu nous plonge dans la traque de la créature qui terrorise le Gévaudan au XVIIIe siècle. Vous allez devoir faire preuve de stratégie, et pour les enquêteurs d’esprit d’équipe pour réussir à atteindre votre objectif. Le jeu à vraiment deux manières d’être joué avec deux ambiances très différentes, qui vont faire monter la tension pendant toute la partie. Le jeu met une ambiance particulière vraiment prenante qui promet de passer de bons moments pendant la partie.

4,5/5

+ points positifs

  • Un jeu de rôle et d’enquête en coopération où vous allez affronter la bête !
  • Un univers entre mythe et histoire concernant la Bête du Gévaudan.
  • Un beau graphisme qui nous plonge directement dans le passé.
  • Une bonne gestion de la tension et du suspense.
  • L’univers du jeu
On est dans une belle histoire reprenant les événements qui ont marqué le Gévaudan. Entre légende et histoire, nous sommes plongés dans une quête pour tenter d’arrêter la créature ou au contraire faire le plus de dégâts que possible sous le nez des enquêteurs.
  • Simplicité et règles
Les règles sont simples même si la première partie va apporter des précisions. Le jeu se prend très vite en main, mais n’est pas pour autant simpliste. Le joueur qui incarne la bête doit prévoir les actions des Enquêteurs. Il est un peu plus dur de la jouer que de faire partie des enquêteurs.
  • Les mécanismes de jeu
Il s’agit d’un jeu de rôle asymétrique où vous allez d’un côté tenter d’échapper aux enquêteurs en faisant le plus de dégât possible sur votre passage et de l’autre tenter d’arrêter la créature en l’empêchant de faire du mal. Le jeu mélange aussi des mécaniques d’enquête, de placement et de changement de saison qui vont modifier les règles en cours pendant la partie.
  • L’interactivité
La bête est incarnée par un seul joueur alors que les enquêteurs font équipe et agissent en coopération. De ce fait, quel que soit votre camp, vous allez énormément échanger. Les enquêteurs vont discuter pour établir une stratégie d’attaque pendant que la bête va écouter et agir en conséquence pour s’échapper.
  • Rejouabilité
Le jeu peut se rejouer autant de fois que vous échangez de bêtes et de cartes de départ pour les saisons. Une grande part du hasard à sa place dans l’installation, puis les actions de chaque personnage varient en fonction des joueurs. Plus vous aurez de l’expérience, plus vous aurez des stratégies à mettre en place. Et le jeu prévoir même de renforcer la difficulté si vous le trouvez trop simple.
La Bête

Acheter La Bête

Asymétrique
Programmation
Traque

Le Palais de Midgard c’est un média mais également une boutique. Si le jeu vous tente, on vous propose de l’acheter sur notre boutique au meilleur prix et avec un service au top.

Recevez tous nos tests

Inscrivez-vous directement à notre newsletter et recevez tous nos tests du mois directement sur votre adresse email.

Les ressources pour La Bête

Les vidéos

https://youtu.be/higlUD2aQJo

https://youtu.be/-yUjiR2CZiA

Partagez votre avis sur La Bête

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.